N° 3 DES RITES

Legende :Cahier N° 3
Legende :Cahier N° 3


Introduction à l’Etude du Langage Symbolique du Blason (Gérard de SORVAL)
Tout chevalier, toute corporation, toute cité formule sa personnalité symbolique dans son blason, car l’art héraldique a pour base l’arcane : il est immémorial. Que représente le blason dans nos confréries initiatiques ?
1 - L’art héraldique est une branche éminente de l’Art Royal qui entretient des rapports très étroits avec l’hermétisme
2 - La science du blason est la science des symboles spécifiques qui décrivent les actes de vertu des âmes en quête de la royauté intérieure
3 - La langue du blason est la langue sacrée de la Chevalerie, notamment chrétienne, qui a imprégné de sa spiritualité certains hauts grades de la Franc-Maçonnerie. Ces trois domaines recouvrent trois voies initiatiques (Ecriture Sainte, Epée et Equerre), qui comportent trois formes de langage et d’écriture.

Initiation virtuelle et initiation réelle/Réflexions sur les processus psychologiques(Jean-Pierre SCHNETZLER)
L’initiation est la transmission d’une influence spirituelle et son but est de réaliser la plénitude  de l’état humain, c'est-à-dire la restauration de l’état primordial, appelé les petits mystères dans le monde antique, la voie des grands mystères dépassant le domaine de l’individualité.

Les Loges Opératives aux XIVe, XVe et XVIe s. dans la Région de Strasbourg(Jacques THOMAS)
Cette conférence décrit le climat spirituel des opératifs de Strasbourg et la maçonnerie de métier médiévale qui était polyvalente : le Maitre est celui qui sait travailler l’épure : c’est le maître du trait. La vie en Loge au Moyen-Âge représentait une quasi-communauté de tous les instants : la Loge de l’Oeuvre Notre-Dame était chargée de gérer le chantier de la Cathédrale.

Découverte de Dieu à travers l’Expérience Scientifique Contemporaine(Professeur Stéphane LUPASCO)
Approche des grandes questions traditionnelles de l’homme (Mort et Dieu) sous l’angle des observations expérimentales du savant qui situent l’invisible : nul ne peut connaitre la frontière entre la matière et l’esprit.

Rites et Conception du Monde (Professeur Jean SERVIER)
Deux éléments dominent la pensée des civilisations traditionnelles : la conception du monde et la place de l’homme dans le monde (espace-temps et notion de vie et de mort). L’arbre semble échapper à la durée des hommes : c’est un symbole cosmique. Vivant, l’arbre est symbole de l’incréé ; mort, il devient source de vie pour la terre et pour les hommes.


 
SOMMAIRE du n°3

Loges opératives aux XIVe-XVIe siècles, dans la région de Strasbourg
par Thomas Jacques

Découverte de Dieu à travers l'expérience scientifique contemporaine
par Lupasco Stéphane

Rites et conception du monde
par Servier Jean

Les survivances opératives en Angleterre et en Écosse
par Girard-Augry Pierre

La Grande Loge d'Écosse et le degré de la Marque
par Draffen of Newington, George et Mouret Roger

Ordre Royal d'Écosse et les opératifs dans la perspective de René Guénon
par Tourniac Jean-Granger Jean

Documents du XVIIe siècle relatifs à la Franc-Maçonnerie
par Mazet Édmond

Qu'est-ce qu'un bon Maçon ?
par Rousselin Gilbert

La pensée d'Henry Corbin et le Temple
par Durand Gilbert

Henry Corbin, ministre de la pensée maçonnique
par Waldberg Michel