N° 47 PRESENCE DU SACRE

Legende :Cahier N° 47
Legende :Cahier N° 47

Le labyrinthe Villard de Honnecourt : ce labyrinthe, signé des maçons et maitres d’œuvre qui en ont orné les cathédrales de Chartres, Reims, Amiens etc., est aussi appelé « labyrinthe de Salomon ». La descente souterraine, symbolisée par le labyrinthe est une donnée traditionnelle universelle.

- Un franc-maçon hors du commun, le Commodore John Paul Jones : né en Ecosse en 1747, il a  commencé à naviguer dés l’âge de 12 ans et participa à la guerre d’Indépendance. Il est considéré comme le fondateur et le héros de la Marine américaine.

- Voltaire : fils de notaire, élevé par les jésuites, il a été comme Goethe un homme universel, philosophe, historien, humaniste et amoureux de la liberté (il fut frère de Benjamin Franklin à la  célèbre Loge des 9 Sœurs à Paris à l’âge de 84 ans). Il s’opposa au despotisme de toutes les Eglises mais jamais à Dieu.

- Les Forestiers d’Avalon : les traditions et langues celtiques proviennent de la civilisation indo-européenne qui donne un rôle important à la forêt dans la vie spirituelle. Les épopées arthuriennes retracent la lutte des peuples bretons contre l’oppression de leurs envahisseurs, en affirmant la survivance de leur tradition : c’est le message d’espoir délivré par l’épisode de la mort d’Arthur où le roi légendaire est mis en « dormition » sur l’île d’Avalon.

- La Fête et le Sacré : les rites initiatiques fournissent la clef des fêtes préhistoriques et le calendrier, division ancienne du temps, est indissociable des rituels de mort et de résurrection. Pendant des millénaires, toutes les fêtes anciennes furent religieuses et il n’y avait pas de fêtes civiles mais des jours sacrés. Le rite n’a plus de valeur religieuse aujourd’hui et les fêtes restituent la dimension sacrée de l’existence.

- Egrégores bibliques et egrégores maçonniques - une curieuse énigme - : dans la démarche initiatique, le symbolisme des outils est un passage obligé et non une fin en soi. L’Egrégore, qui vient d’un mot grec signifiant « ange veilleur »,  est une expérience intérieure individuelle mais survenant de façon collective.

- Les falaises de Badiangara : les rituels Dogons sont très respectueux de la  nature et, pour eux,  Dieu (Amma) traça des signes qui devinrent des dessins vivants : l’eau, l’air, le feu, la terre.


SOMMAIRE du n°47

Voltaire, sa vie, son œuvre, son initiation, sa mort
par Bloch Peter

Les Forestiers d'Avalon (1)
par Lénair Guy

La fête et le sacré
par Hupolox Christian

Égrégores bibliques et égrégores maçonniques : une curieuse énigme
par Noséda Jacques

Les falaises de Badiangara
par Kamara Souleymane

L'initiation est-elle une expérience mystique ?
par Boboc Jean

Symbolisme johannique du Maçon
par Battelier Jean

Le Franc-Maçon et le sacré
par Fouquet Bernard