N° 55 DE LA CONSCIENCE À LA CONNAISSANCE

Legende :Cahier N° 55
Legende :Cahier N° 55

Parce que l’Initiation est l’accès à la Transcendance, c’est de la conscience de cette Transcendance qu’émane toute connaissance.
 
- Un regard philosophique sur la cosmologie (Thomas LEPELTIER) : la science décrit-elle la réalité telle qu’elle est ou telle qu’elle apparaît et l’univers est-il stationnaire ou en expansion ? Enfin l’univers est-il un objet d’étude scientifique ou philosophique ? Les diverses cosmologies ont eu pour but de trouver une cohérence au monde environnant, cohérence physique, historique et morale. Peut-il y avoir une « description univoque de l’univers ? ».
 
- Hommage à Marius Lepage (1902-1972) – Marius Lepage et la G.L.N.F. (Francis DELON) : entré en Maçonnerie par le G. O.  et régularisé à la G.L.N.F., Marius Lepage fut un Maçon réputé en raison de sa culture immense et dénigré en raison de son a-typisme maçonnique qui inspirait une certaine méfiance. Défenseur farouche de la Tradition initiatique et de la Maçonnerie Régulière, il mit son charisme personnel au service du Symbolisme (dont il fit une revue) et de l’harmonie de sa Loge.
 
Suivent cinq travaux :
- René Guénon : Orient, Occident et Tradition primordiale (Jean-Michel COUVERT) : dans sa vie comme dans son œuvre, René Guénon fut un homme du silence. Métaphysicien converti à l’Islam, il se positionna en médiateur entre la vérité supérieure d’une Tradition primordiale et le monde terrestre. Pour pallier la séparation entre Orient et Occident, qui a entraîné la régression de celui-ci, il souhaite leur rapprochement car la notion d’Éternité, en Orient, a souvent été convertie en notion de perpétuité, en Occident.
 
- Aperçu sur la notion maçonnique du G.A.D.L.U. au R.E.R. (Patrick MENEGHETTI) : la question de la nature ontologique de Dieu est ce qui sépare les obédiences maçonniques de France, la Maçonnerie traditionnelle prétendant que l’Être universel se révèle au travers de la Manifestation. Mais l’Être universel peut-il être à la fois Essence et Existence ? L’identité ontologique de l’Être et de l’existant, au travers de l’homme universel, est ce qui fonde le R.E.R.
 
- L’ésotérisme des troubadours (Jean-François MAURY) : le symbolisme des troubadours résulte d’une aspiration à la fusion de la terre et du ciel. Leur idéal est celui de la courtoisie sous le nom de Fin’Amor, une courtoisie qui se veut sociale tout en étant amoureuse.
 
- Blanche-Neige, conte initiatique (Raymond MARQUEZ) : les contes populaires sont une véritable mine pour la connaissance traditionnelle. Les personnages comme les arbres ou les fruits sont autant de symboles mis en regard de leurs opposés, dans une dualité qui se résout par une mort initiatique préludant à une renaissance.
 
-  Egrégore de la vigne et du vin (Jean-Michel COUVERT et Jean LALANDE) : chantée sur le mode débauché au Moyen-Âge, l’allégorie du vin s’est transformée à la Renaissance pour symboliser la réjouissance du cœur des hommes. La Maçonnerie l’utilise dans ce sens et comme révélateur de l’intelligence spirituelle.


SOMMAIRE du n°55
 
Hommage à Marius Lepage : Marius Lepage et la GLNF
par Delon Francis

René Guénon : Orient, Occident et Tradition primordiale
par Couvert Jean-Michel

Aperçu sur la notion maçonnique de GADL'U au RER
par Meneghetti Patrick

Ésotérisme des troubadours
par Maury Jean-François

Blanche-Neige, conte initiatique
par Marquez Raymond

Égrégore de la vigne et du vin
par Couvert Jean-Michel - Lalande

La Règle
par Servel Jean-Pierre