N° 48 LES ORIGINES

Legende :Cahier N° 48
Legende :Cahier N° 48

 La Mémoire des Origines (dialogue entre les professeurs GUIDERDONI et CHIEZE) : l’Homme est-il la conscience de l’Univers ? Les mécanismes de cette éclosion universelle sont liés à 3 forces : la gravité pour collecter la matière, l’électromagnétisme pour la condensation (photons) et les radiations nucléaires comme régulateur (constitution de noyaux). Une « mémoire » est l’empreinte de cette évolution. Le thème des origines est un des lieux où se sont affrontées la science qui parle des origines et la religion qui parle de l’origine.

- Les Dix Commandements universels et intemporels - un message pour le IIIe Millénaire - avec Armand ABÉCASSIS, Dalil BOUBAKEUR, Mgr. Jean-Charles THOMAS et A. MAMOU-MANI : dans la Torah, Dieu se révèle au Sinaï. La Loi est la colonne vertébrale de toute identité. Il y a deux voies : la transcendance et l’immanence (paganisme).La Tradition de l’Islam repose entièrement sur le message coranique et la notion de transcendance (et de théophanie) des rapports à Dieu et à l’homme sont très importants.Dans la Tradition chrétienne, Jésus monte sur la Montagne et fait une proposition de bonheur mais la Révélation est-elle de l’ordre de la représentation ? Dans l’Evangile on ne trouve pas le mot religion mais le mot Alliance.

- Thomas More : de l’Utopie à l’espérance : ami d’Erasme, il construit avec « Utopia », l’île de Nulle-part, un monde imaginaire basé sur la vertu, la tolérance et la générosité. Utopia n’est-elle pas allusive à la Jérusalem Céleste ?

- Les Croisades et la passion des Ordres religieux-militaires : reconstitution historique, économique, politique, religieuse et militaire du développement des Croisades conduisant à la création puis à la disparition des Ordres religieux et militaires.

- De l’Epée à l’Epée Flamboyante : celle-ci n’est pas un instrument décoratif  dans la main du Vénérable, mais un instrument symbolique de création lors de l’initiation. Elle constitue un lien unique avec la nature. Si le maillet est un symbole d’ordre, l’Epée Flamboyante est celui de la Lumière et du Verbe.

- Les Forestiers d’Avalon (suite : cf. VDH 47) : le celtisme fait partie de nos archétypes occidentaux. En effet, les Forestiers d’Avalon ont trouvé dans la civilisation du bois des variations initiatiques encore présentes dans nombre de rituels et degrés. - Les Ténèbres : l’initiation marque le passage des Ténèbres à la Lumière.

 


SOMMAIRE du n°48

Les Dix Commandements universels et intemporels : un message pour le 3e millénaire
par Boubakeur Dalil - Mgr Thomas

Thomas More, de l'utopie à l'espérance
par Godchaux Jean-Claude

Les croisades et la passion des ordres religieux militaires
par Teiro Francois

De l'épée à l'épée flamboyante
par Cettour-Baron Gérard

Les Forestiers d'Avalon (2)
par Lénair Guy

Les ténèbres
par Bergeretti Jean-François