N° 20 ETUDES ET RECHERCHES MACONNIQUE

Legende :Cahier N° 20
Legende :Cahier N° 20

Études et Recherches maçonniques :
Un Règlement du Rite français en 1784 (Guy-Serge DENYS)
Ce texte comporte, outre les fascicules réservés aux officiers, les « Statuts et Règlements généraux du Grand Chapitre Général pour la France ». Le Rite français ainsi établi est une tentative de réduction du nombre des degrés de la Franc-Maçonnerie au XVIIIe s.

« Notice sur la Franche-Maçonnerie » : étude et commentaires sur un manuscrit français de la fin du XVIIIe s. (Jean-François BLONDEL)
Ce manuscrit anonyme, consultable à la Bibliothèque municipale de Chartres, retrace l’histoire de l’Ordre depuis ses origines jusqu’à son établissement en Angleterre (en l’an 287), en Écosse (en 1223) et en France (au début du XVIIIe s.).

Naissance et premiers développements de l’Écossisme jusqu’à la mort d’Estienne MORIN (1771) [Significations successives du mot et de la notion d’ »Écossais »] (Alain BERNHEIM)
Les sens maçonniques du mot « Écossais » ont suivi une évolution parallèle à l’évolution de l’histoire de la Franc-Maçonnerie. C’est ainsi qu’Estienne MORIN créa à Bordeaux la « Parfaite (ou Grande) Loge d’Écosse » et ensuite l’Ordre du Royal Secret en 25 degrés.

Opératifs-Bâtisseurs tenants de l’Art Royal (Georges MASSÉ)L’universalité initiatique est déjà présente dans les plus vieilles civilisations. L’architecture religieuse, qui en participe, donna naissance à des générations d’Architectes-Maîtres d’œuvre dont Villard de HONNECOURT au XIIIe s. et VIOLLET-le-Duc au XIXe s.

Note sur les Prestonian Lectures [Un manuscrit des Anciens Devoirs datant du XVIIIe siècle : le manuscrit « FORTITUDE »][Trad. : Jean-Yves LEGOUAS]La lecture des « Anciens Devoirs » constituait le moment le plus important de la Réception.

Chronique de l’Orateur (Frédérick TRISTAN)Le travail maçonnique doit être essentiellement l’apprentissage des rituels et des symboles.


II - Études générales [Hermétisme et Franc-Maçonnerie]Hermès (Antoine FAIVRE)Hermès-Mercure est conducteur, quand Hermès-Trismégiste est « régénérateur ».

L’écharpe d’Iris (Simone VIERNE)Iris représente bien l’hermétisme car elle est le passage obligé entre le sacré et le profane.


III - DocumentationsLa vision du monde du Shi’isme primitif : de la Cosmologie à l’Eschatologie (Mohammed Ali AMIR MOEZZI)
Dans la doctrine shiite, l’Imam « preuve extérieure de Dieu » se situe en parallèle de l’Intelligence sacrée, « preuve intérieure de Dieu ».

Le mythe des hommes sortis de la terre : « l’Exemple canaque » (Eliane METAIS)
L’homme est fils de la montagne, de l’eau, des arbres et surtout de la terre mais l’homme créé, quand la femelle-arbre a coupé sa racine, va devenir une nouvelle espèce. Dernière trace de la tradition, l’initiation canaque permet, à l’issue d’une ascèse de cinq jours, d’accéder au dialogue avec le monde non manifesté.


 
SOMMAIRE du n°20

Étude et commentaires sur un manuscrit français de la fin du XVIIIe siècle
par Blondel Jean-François

Naissance et premiers règlements écossistes jusqu'à la mort d'E. Morin
par Bernheim Alain

Opératifs, bâtisseurs, tenants de l'Art Royal
par Massé Georges

Notes sur les Prestonian Lectures (2). Un manuscrit des Anciens Devoirs datant du XVIIIe
par Carr Harry - Legouas J.-Y.

Chronique de l'orateur
par Tristan Frédérick

Hermès
par Faivre Antoine

L'écharpe d'Iris
par Vierne Simone

Schi'isme. La vision du schi'isme primitif : cosmologie à eschatologie
par Amir Mœzzi Mohâmed Ali

Le mythe des hommes sortis de la terre : l'exemple Canaque
par Mais Éliane et Mulvidson P.-J.