Liberté, Egalité, Fraternité n°28

Legende :
Legende :

Liberté, Egalité, Fraternité n°28

« Le Collectif des cahiers »

Oxus, Les Cahiers de la Franc-maçonnerie, 2015, 62 pages, 6.10€

 

L’opuscule  s’ouvre avec une citation de Robert Amadou (1924-2006) sur « Liberté, Egalité, fraternité, la devise républicaine de la Franc-maçonnerie »

Son origine remonte à la Révolution Française mais ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle qu'elle sera adoptée définitivement par la IIIème République.

 

La définition de la Liberté, selon la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui, ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société l'exercice de ces mêmes droits, ces bornes étant définies par la loi.

 

L’Egalité permet que la loi est la même pour tous, la distinction de naissance ou de condition est abolie et chacun est tenu à mesure de ses moyens de contribuer aux dépenses de l'Etat.

 

Quant à la Fraternité, pendant la Révolution Française, elle avait vocation à embrasser tous ceux qui, Français ou Etrangers, luttaient pour l'avènement ou le maintien de la liberté et de l'égalité.

Est analysée la devise comme celle de la République de la maçonnerie, tout en posant question à savoir s’il est juste que la maçonnerie doit posséder une devise, ainsi que ses conséquences.

Alors, idéal social ou engagement du maçon ? Cet ouvrage tente d’y répondre.