Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N°31 La Franc-maçonnerie et l’outil

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N°31 La Franc-maçonnerie et l’outil

Collectif des cahiers Oxus, 2016, 64 pages, 6.10€

Cet opuscule traite du symbolisme des outils utilisés en franc-maçonnerie. Cette présence permanente en loge donne prétexte aux auteurs, après une approche historique allant de l’homos habilis à l’homo sapiens, d’en analyser les principaux usages.

En effet, les adeptes de la Franc-Maçonnerie ont le travail comme devoir essentiel, travail manuel à l’origine, puis travail intellectuel par la suite. Le maçon d’aujourd’hui utilise les mêmes outils pour tenter d'atteindre ses buts spéculatifs et perfectionner sa conduite morale. C’est ainsi que le maillet du Vénérable Maître, symbole de l’autorité et du commandement, de la volonté agissante, doit se manier avec discernement.  

Sont présentés les outils de l’Apprenti ciseau, maillet, fil à plomb qui lui serviront à tailler sa pierre. Ils sont, ici et maintenant, expliqués. Tout comme les outils du Compagnon.

En maçonnerie «  tout  est  symbole ». Cette  phrase  tous les maçons l’on entendu au moins une fois dans leur vie maçonnique. Le symbole donne la possibilité d’accéder à la Connaissance.

L’équerre est l'outil du compagnon de métier, du maçon opératif par excellence. Sur le plan symbolique ou spéculatif, l’équerre représente la régularité et la perfection des travaux d’un franc-maçon., représentant l’honnêteté, la droiture et la vertu. Elle est le symbole de la loi morale.

L’ouvrage recouvre aussi les autres outils comme la règle, le niveau, la truelle, peu souvent commentée, et la corde à douze nœuds

Le livre se termine en donnant le sens réel du mot compas,  symbolisant l’exactitude et la droiture de nos mœurs. Mais la définition la plus vivante et la plus juste est celle donnée par  Oswald Wirth qui stipule que « le Compas symbolise la mesure dans la recherche de la vérité ».

«Les Cahiers de la Franc-maçonnerie» sont conçus pour répondre aux questions générales et particulières qu'on se pose sur cette prestigieuse institution et lever l'aura de mystère qui nimbe son histoire. Les sujets traités ne sont pas limités, et chacun peut suggérer un nouveau thème sur le site des cahiers. Le but est que chacun, maçon averti, apprenti ou même profane, puisse trouver facilement une information claire et détaillée, des explications précises et argumentées ou encore un point de départ pour ses recherches, chaque cahier comportant une riche bibliographie. La présentation en cahiers permet de traiter une question de manière exhaustive, d'approfondir l'argumentation et d'en dégager toutes les ramifications. «Les Cahiers de la Franc-maçonnerie» sont écrits par des francs-maçons qui ne s'expriment pas au nom d'une obédience maçonnique particulière. Leur anonymat témoigne de leur volonté de s'exprimer du point de vue général de l'Ordre maçonnique pour privilégier la description des convergences et des différences au sein même de cette organisation complexe. Pour en savoir plus : http://www.cahiersdelafm.org/