Le tableau de loge et le Plan d’Œuvre

Le tableau de loge et le Plan d’Œuvre, François Ariès 

MdV Editeur, Coll. Les Symboles Maçonniques, n°26, 2015, 114 pages, 10.20€

 

Il s’agit de la réédition du n°26 de la collection.

Tout commence par le tracé du Tableau de Loge, ou non…

Après une définition tirée du Dictionnaire maçonnique - Le sens caché des rituels et de la symbolique maçonniques (Dervy, 2002) de Roger Richard - l’auteur développe les différentes manières de « faire un tableau de Loge, avant d’en expliquer tous les symboles. S’il est vrai que le terme tableau a une double acception chez les maçons, liste manuscrite ou imprimée des membres ou représentation graphique placée sur le sol au centre de la Loge, François Ariès s’interroge, ici et maintenant, sur la notion de Plan d’Œuvre, donnant une signification primordiale : celle de l’acte essentiel des Bâtisseurs.

Le « but de cet ouvrage est de mesurer l’étendue et la portée du tracé du tableau de Loge tel qu’il est présenté dans cette formule des rituels anciens. ».  François Ariès remonte ainsi au chapitre 125 du Livre des Morts égyptiens : « … Puis tu traces ce dessin qui est dans les écrits rituels sur un sol pur et blanc… »

François Ariès est un franc-maçon qui travaille au REAA. Il présente ici la synthèse de travaux de recherches fondés sur une vaste documentation. Il est l’auteur, dans cette même collection, de "Le dépouillement des métaux et l’alchimie du Temple" et, avec Anne Ménestrier, de "Qu’est-ce que l’initiation ?"