Le langage secret des Fables de La Fontaine - Symbolisme et sens caché

Legende :
Legende :

Le langage secret des Fables de La Fontaine - Symbolisme et sens caché 

Hervé Priëls DERVY, 2016, 318 pages, 20 €

Ici, même si la préface nous parle sténographie, écriture secrète, nul besoin d’avoir été initié au décodage des langages codés. Pourtant, depuis que l’humanité a des secrets à garder, il existe des formes secrètes de communication, que ce soit le chiffrement par substitution, utilisé par les Romains pour encoder l’intelligence militaire, ou l’argot, qui peut isoler une communauté des étrangers. Mais certaines formes cryptées sont tellement ésotériques qu’elles ne sont connues que par deux personnes et deviennent pour eux un langage secret.

Pour le maçon, entre autre, il existe quatre sens de l'Écriture, il faut entendre les quatre types ou niveaux de lecture que proposent le judaïsme et le christianisme des écritures sacrées.

Ces quatre sens sont : Peshat, Remez, Drash, Sod - ou « PaRDeS » - le Paradis, dans la tradition judaïque et littérale ou historique, allégorique, tropologique, et anagogique dans la tradition chrétienne.

Poète et conteur, Jean de la Fontaine (1621-1695) a surtout marqué l’histoire par ses Fables (deux cent quarante fables et soixante-quatre contes),  même s’il est l’auteur, aussi, d’un roman mêlé de prose et de vers, d’une idylle héroïque, de deux livrets d'opéra, de deux tragédies, de deux comédies, d’ un ballet comique et tant d’autres écrits. Auteur prolifique donc, il a vécu de sa plume grâce à la vente de ses recueils mais également en se plaçant toute sa vie sous la protection financière de plusieurs protecteurs. Son œuvre fut alors très appréciée de la Cour de Louis XIV. Elle occupe aujourd’hui une place de choix dans le patrimoine culturel français et certains préceptes des fables font même partie de la sagesse populaire.

Ce livre nous informe sur la nature humaine.  La découverte de la symbolique animale des fables de La Fontaine est explicite. Dis-moi à quel animal tu ressembles et je te dirai quelle personne tu es. La Fontaine est pédagogique concernant le message des fables : "Je me sers d'animaux pour instruire les hommes" écrit-il.

Contrairement à René Descartes, il pensait que les animaux ne sont pas des machines, mais qu'ils sont doués de sensibilité et d'esprit. La réflexion sur la part animale dans les fables se fait à partir d'une sélection des huit animaux les plus souvent cités par le poète : le loup, le renard, le chien, le lion, l'âne, le rat, le singe et le chat. Mauvais professeur de sciences naturelles, merveilleux poète, La Fontaine était fin psychologue.

Les fables sont un langage universel, à nous de le comprendre, d’en tirer des enseignements et ainsi d’essayer de changer, de progresser, de s’améliorer. A chacun de découvrir à quel animal il ressemble le plus…

C’est ainsi que 22 fables sont passées au crible, nous donnant à découvrir une société humaine monde des animaux, miroir du réel. La fable a permis à La Fontaine de la reproduire tout en restant à l’abri de la censure.

 

Hervé Priëls, né en 1953 à Poissy dans les Yvelines, vit à Cahors. Il est marié et père de deux enfants. Il a été caviste et œnologue (1975-1977), informaticien (1977-2002), antiquaire en Andalousie (2003-2004), puis gestionnaire dans les domaines de la Sécurité bancaire (2005-2009). Tout au long de sa carrière, ces divers métiers n’ont pas manqué d’enrichir son savoir. Soucieux de transmettre, il s'est toujours adonner à l'écriture avec deux romans Sans Maux Dire (Edilivre, 2010) et La Femme Interdite (Publibook, 2001). Il est aussi l’auteur de deux essais Le chemin initiatique du Petit Prince - Une nouvelle lecture du chef d’œuvre de Saint Exupéry  (Éditons Oxus, 2014) et Le comte de St-Germain - Rose Croix invisible (Édition Trajectoire, 2012). Pour lire encore plus Hervé Priëls, vous pouvez consulter son blog : http://blogs.mediapart.fr/blog/herve-priels

Les Éditions Dervy sont une maison d'édition française située à Paris, fondée en 1946 par Jean et Madeleine Renard, orientée vers les thèmes de la spiritualité. Avec un logo choisi dans un ouvrage de symbolique égyptienne, la voie semblait toute tracée pour que Dervy s’engage dans le domaine de l’ésotérisme et de la spiritualité. L’année 1949 marque la première édition de La Symbolique maçonnique de Jules Boucher, texte phare qui reste, aujourd’hui encore, l’une de ses meilleures ventes. Dervy, sous la houlette de Bernard Renaud de la Faverie, devient très vite le spécialiste incontestable et incontesté dans ce domaine, reconnu par toutes les obédiences maçonniques comme étant l’éditeur de la franc-maçonnerie française avec des auteurs tels que Oswald Wirth, Marius Lepage, Edouard E. Plantagenet, Jean Tourniac et Paul Naudon.

YG