Jung gnostique... C'est le thème de la conférence de Françoise Bonardel

Jung et le renouveau gnostique contemporain...

Françoise Bonardel est professeur émérite de philosophie des religions à la Sorbonne. Ses travaux portent entre autre sur l’alchimie, l’hermétisme et le bouddhisme. Dirigée par Gilbert Durand et soutenue en 1984, sa thèse d’Etat intitulée Visions du Grand Œuvre en Extrême-Occident fut remaniée et publiée sous le titre « Philosophie de l’alchimie – Grand Œuvre et modernité » (1993). Au cours de développement de sa pensée, Françoise Bonardel fut conduite à s’interroger sur le rôle de la culture en Europe, comme source de création et voie de renaissance spirituelle, entre les deux écueils que sont l’enracinement patriotique et la société de consommation mondialisée. Elle s’est également beaucoup intéressée à la pensée de Carl Gustav Jung auquel elle a dédié son dernier livre.

Tout comme Simone Weil, Raymond Abellio, Hans Jonas, Eric Voegelin, et d’autres penseur du XXe siècle, Jung, psychologue des profondeurs a interrogé les textes anciens et envisagé un possible renouveau de cette attitude existentielle jugée très tôt hérétique par l’Eglise. 

Vous pouvez écouter la conférence de Françoise Bonardel en cliquant sur l'image ci-dessous.