CRITICA MASONICA Volume 3/1, n° 5, novembre 2014, 204 pages, 20€

Legende :
Legende :

Dernière-née des revues maçonniques sérieuses, CRITICA MASONICA a vu le jour à l’automne 2012. Elle se définit comme une « étude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique ».

Jean-Pierre Bacot, né en 1953, est docteur en sciences de l'information (Paris III-Sorbonne nouvelle). Chercheur associé à l'université Paris-XIII, habilité à diriger des recherches,

socio-historien spécialisé dans la circulation internationale des structures et médias porteurs de connaissances, il est aussi ancien journaliste.

Jean-Pierre Bacot a publié plusieurs ouvrages dans deux domaines principaux, l'histoire de la presse illustrée et celle des sociétés fraternelles, dont la franc-maçonnerie, spécialement la maçonnerie féminine. Ces deux domaines sont ses principaux axes de recherches :

- Les sociétés fraternelles-un essai d’histoire global, en 2007, chez DERVY

- Les femmes et la Franc-maçonnerie en Europe, en 2009, chez Véga Editions, Collection Le Parfait Maçon.

- Une Europe sans religion dans un monde religieux, en 2013, aux Editions du Cerf

Il est aussi secrétaire de rédaction de la revue Réseaux et membre du Comité de rédaction d’Histoires Littéraires.

L’un de ces principaux collaborateurs, Joël Jacques, se définit comme un "chercheur de vérité", curieux et éclectique. Ses recherches l'ont amené à se questionner sur les liens fondamentaux entre la nature humaine et ses expressions symboliques. Il a déjà publié 3 ouvrages chez MdV Editeur : L'acacia m'est connu ; Le silence des Apprentis ; La porte de la grande Loge ouverte afin de révéler les secrets des "Ancients" et des "Moderns" et Les Pas des francs-maçons.

La revue dont Jean-Pierre Bacot est le Rédacteur en chef ouvre un champ d'étude jusqu'à présent à peu près inexploré en France.

Le présent volume offre un large éventail du paysage maçonnique à travers les âges et le temps.

Après le classique éditorial, c’est une étude poussée sur la sociabilité londonienne du XVIIIème siècle que nous propose Joël Jacques. Société durablement modifiée après la seconde révolution (1688-1689). Bien comprendre la franc-maçonnerie anglaise passe nécessairement par une bonne approche de la société. Pour plonger aux sources de la franc-maçonnerie des Moderns.

Puis Caroline Paugam s’intéresse à l’historique des condamnations papales et donc de rapports entre la maçonnerie et l’Eglise catholique. Quant à Jean Solis, directeur des Editons de La Hutte, interviewé par la rédaction, il nous présente, dans un premier temps, l’historique de sa démarche éditoriale pour, ensuite, expliquer les difficultés du métier d’éditeur spécialisé.

« Les grades de sagesse, une œuvre inachevée à plusieurs temps » c’est le thème abordé par Hervé Vigier qui dresse le portrait du Grand Chapitre général de France (du Rite Français) et de sa genèse. Sans omettre la rubrique « Lire et relire » donnant une large vision des récentes publications.

Août 2014 voit la création du blog : http://criticamasonica.over-blog.com/