N° 13 CENTENAIRE DE RENE GUENON

Legende :Cahier N° 13
Legende :Cahier N° 13

Les Rose-Croix et la pensée de René Guénon (Jean TOURNIAC)
Guénon reprend l’hypothèse de certains écrivains rosicruciens qui font remonter ce courant au siècle précédant l’abolition de l’Ordre du Temple et en le reliant à l’Hermétisme ; pour lui,  il existe une « cosanguinité »  initiatique entre les Gardiens de la Terre Sainte, la Massenie de Saint Graal, les Templiers, les Fidèles d’Amour et…les Rose-Croix. Il souligne l’importance de l’influence de l’Islam dans la naissance du courant rosicrucien (les soufis) et nous y  retrouvons la clef de toute la perspective guénonienne : la Tradition Primordiale.

René Guénon (Jean-Pierre LAURANT) et l’Ordre du Temple (à travers la correspondance de Patrice Genty à Paul CHACORNAC)
Cette correspondance décrit dans le détail le climat de l’époque au sujet des relations de Guénon avec les Chevaliers du Temple, de l’Eglise Gnostique et de diverses polémiques avec notamment le groupe des Polaires.

René Guénon et l’Arche Royale  (Philippe LASPOUGEAS)
L’Arche Royale est, sous le rapport de la filiation opérative, le plus authentique des grades supérieurs. Dans l’initiation maçonnique, l’Arch Masonery, se superposant à la Square Masonery, représente un passage de la Terre au Ciel, c’est à dire du domaine des Petits Mystères aux Grands Mystères, avec le double aspect sacerdotal et royal pour ces derniers.

Réflexions sur « la Voie Symbolique » selon René Guénon (Pierre WARCOLLIER)
La voie symbolique amène-t-elle à une réalisation spirituelle effective ? Pour Guénon, le véritable symbolisme c’est la correspondance existant entre tous les ordres de réalités dont la nature n’est elle-même qu’un symbole et un support, pour parvenir à la connaissance métaphysique. Plusieurs assertions sont discutables notamment sur le plan des rites religieux ou initiatiques ; or il y a, dans le christianisme, des rites initiatiques (baptême et confirmation). Et, selon la conception « Traditionnelle », les symboles vrais ont une origine « non humaine ».

La Tradition du Nom chez les Opératifs (Pierre GIRARD-AUGRY)
Une des questions essentielles pour la Franc-Maçonnerie régulière concerne le rapport entre la Tradition du Nom chez les Opératifs et les références du Nom divin El Schaddaî chez les maçons constructeurs, ce à quoi s’est intéressé Guénon en décrivant, par exemple, les conditions d’ouverture d’une loge opérative : les 3 baguettes doivent être assemblées en formant le triangle rectangle pythagoricien (rapports entre les nombres : 3, 4 et 5).


 
SOMMAIRE du n°13

Centenaire de René Guénon. L'Ordre du Temple
par Laurant Jean -Pierre

Centenaire de René Guénon. René Guénon et l'Arche Royale
par Laspougeas Philippe

Réflexions sur la voie symbolique selon René Guénon
par Warcollier Pierre

La tradition du nom chez les opératifs
par Girard-Augry Pierre

Jehan de Beauce
par Blondel Jean-François

Les trois coups distincts (1)
par Pasquier Gilles

La déchristianisation des grades bleus (2)
par Cryer Barker Nerville et Legouas Jean-Yves

Réflexions sur une phrase de l'Évangile de saint Jean
par Rouvillois Gildas

Le Rebis de Basile Valentin. Une approche mystique et gnostique
par Haessle Jacques

Symboles et religion
par Mekouar Rachid

Êtes-vous Franc-Maçon?
par Nguyen Khac-Man Roland

Les légendes de l'écriture chinoise
par Demariaux Jean-Christophe

La vertu
par Tassin Guy

In memoriam Denys roman. Quarante ans d'amitiés avec Marcel Mauguy
par Dauphin Jean et Mauguy M.