4 ans après...

En 2014, dans le strict respect des Grandes Constitutions, trois fondateurs Très Illustres Frères, 33ème degré prirent la décision de constituer le Suprême Conseil National de France (SCNDF), dans le souci du maintien de la régularité, dans le souci du maintien de la régularité, n’admettant comme membres que des Maîtres Maçons appartenant à une obédience régulière et reconnue et ceci sans interférer dans le fonctionnement de ladite obédience et réciproquement, sans permettre à quiconque de s’ingérer encore moins de peser sur son rôle de transmission du R.E.A.A. dans sa plus pure tradition..

C’était il y a quatre ans déjà, quatre ans seulement… Tant de travail a été accompli depuis, dans le souci du bonheur de tous, par tous les membres du SCNDF sous la conduite du Souverain Commandeur Jacques Prats et sous la juridiction des Souverains Grands Inspecteurs Généraux du 33ème et dernier degré du REAA.

Le sérieux de chacun, dans son Atelier, la ligne suivie par les Membres du Suprême Conseil, le travail aussi, ont permis ce point d’orgue de la journée du samedi 6 octobre 2018 qui a vu l’inauguration du SCNDF par quatre Souverains Grand Commandeurs de Suprêmes Conseils européens, les T.Ill.F. Eberhard DESCH pour l’Allemagne, Jean-Claude CHATELAIN pour la Suisse, Victor GILLEN pour le Luxembourg, Jiri MATOUS pour la République Tchèque, au cours d’une cérémonie pleine de ferveur, de concentration, de joie aussi, en présence de la quasi-totalité des Très Illustres Frères, 33ème, certains ayant dû malgré tout être excusés du fait de l’éloignement ou la maladie.

Étaient également venus spécialement pour témoigner leur soutien et leur amitié, le SGC Alan ENGLEFIELD, 33ème, Royaume-Uni et pays de Galles, le SGC Stelian NISTOR, Roumanie, le SGC Christophe CRESCI, Monaco. LE SGC pour l’Ecosse, retenu, avait exprimé ses regrets. Chacun était accompagné d’une délégation. Les prises de parole ont, chacun avec ses mots, affirmé la légitimité du SCNDF et la place ainsi retrouvée par la France dans le concert de l’écossisme.

La cérémonie d’inauguration a reconnu l’histoire et la constitution du SCNDF, elle a revêtu une dimension sacrée traditionnelle. Cette position maintenant connue de tous va permettre la mise en place de relations d’amitiés avec les Suprêmes conseils réguliers et reconnus comme tels.

Célébration intense, mais aussi joie et bonheur exprimés lors de la réception au Sénat à laquelle plus de 80 frères étaient réunis autour des invités européens et du Très Puissant Souverain Grand Commandeur Jacques Prats.