Loge de Recherche Villard de Honnecourt

La fondation de « Villard de Honnecourt » n°81.

Devant l’impossibilité de réveiller « Saint Claudius », Jean BAYLOT, au début de 1962, esquissa le projet de fonder une nouvelle loge de Recherches qui prendrait le nom de Villard de Honnecourt, un maître d’œuvre du XIIe siècle célèbre pour son Carnet de 250 dessins (dont 74 croquis d’architecture) conservé aujourd’hui à la Bibliothèque nationale de France.

Il s’en ouvrit alors à une poignée de Frères éminents (l’Ancien Député Grand Maître Maurice JONSSON, les dignitaires du Grand Prieuré des Gaules André MOIROUX et Antonin WAST, les Grands Officiers A. ETIENNE et R. EYROLLES) auxquels il fit envoyer, par le secrétaire pressenti André C. GUILBERT, une circulaire les invitant à participer à cette création.

Mobilisé toutefois par la préparation du cinquantenaire, Jean BAYLOT se trouva dans la nécessité de suspendre son projet pendant deux années. Il lui fallut, en effet, attendre le 5 février 1964 pour adresser une circulaire d’information à tous les membres de l’Obédience.

Son initiative rencontra rapidement l’enthousiasme de nombreux Frères de tous grades qui sollicitèrent aussitôt leur affiliation.

Une première « séance officieuse de préparation », où furent « fraternellement accueillis tous ceux qui jugent utile la création d’un centre d’études historiques et symboliques », fut donc organisée le 29 avril 1964. Y furent débattus « les points suivants : règlement, cotisations (membres fondateurs, affiliés, correspondants), collège des officiers, date de consécration, programme de travail ».

Une dernière réunion, le 6 octobre 1964, permit enfin de finaliser la demande de Constitution du nouvel Atelier soutenue par 28 pétitionnaires.

Le 29 octobre 1964, le Grand Maître VAN HECKE, assisté du Député Grand Maître DEROSIÈRE et l’Assistant Grand Maître A.T. PARKER, procéda alors à la consécration de la Loge « Villard de Honnecourt » n°81 puis à l’Installation du premier Vénérable Maître Jean BAYLOT et de ses deux Surveillants, Antonin WAST et Jean GRANGER.

La première Tenue, le 29 janvier 1965, fut consacrée à une conférence de Jean GRANGER, Le Labyrinthe. Étude du Symbole de la Loge sur le dessin de Villard de HONNECOURT. Elle fut suivie, le 1er février, par une Tenue Extraordinaire au cours de laquelle le Grand Maître VAN HECKE et ses Grands Officiers procédèrent à « la Régularisation dans les trois Grades » puis à « l’Installation » de l’ancien Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil de France, Charles RIANDEY, et de 15 autres dignitaires démissionnaires de la Grande Loge de France.

Dans son allocution lors de l’Assemblée Annuelle de Grande Loge du 5 décembre 1964, le Grand Maître VAN HECKE ne manqua pas de prodiguer ses encouragements au nouvel Atelier de recherches de l’Obédience.

Cliquez pour télécharger le texte de Francis Delon : mémoire des origines de la loge nationale de recherche Villard de Honnecourt

 

Legende :Villard de Honnecourt

Villard de Honnecourt