Le Tarot pas à pas

Le Tarot pas à pas
Marianne Costa
DERVY, 2019, 478 pages, 38 €

Le dernier ouvrage de Marianne Costa est offert dans un magnifique coffret donnant envie de pénétrer dans ce monde, encore étrange pour certains, qu’est le Tarot. Un imposant volume de presque 500 pages et une reproduction du célèbre Tarot de Pierre Madenié donne l’occasion à DERVY de nous enchanter, mais surtout de nous faire connaître l’histoire, la culture et l’iconographie du Tarot. Selon l’expression consacrée, de la belle ouvrage !

Au-delà du livre, le collectionneur de jeu de cartes s’intéressera à la réédition, de très belle facture, du Tarot de Pierre Madenié (Dijon, 1709).

Le maître-cartier Pierre Madenié a vécu à Dijon au XVIIIe siècle, où il fut actif de 1709 à 1740. Il grava son Tarot en 1709, comme « Cartier ordinaire de Monseigneur le Duc, Gouverneur de la Province de Bourgogne ». Ce Tarot est une référence et est considéré comme l'un des plus beau Tarots anciens, de par la finesse de ses traits, ses couleurs particulièrement bien conservées et la qualité de sa gravure. C'est l’un des tarots le plus ancien référencé à ce jour.

Le Tarot, toute une histoire

Le tarot est l'ancêtre de tous les jeux de cartes. Introduit en Europe par les sarrasins lors de l'invasion de l'Italie au Xe siècle, les tarots furent les premières cartes européennes. Le premier jeu connu date de 1379. Mais si, jusqu'à la Renaissance, ils étaient utilisés uniquement pour prédire l'avenir, les tarots ne restèrent pas longtemps l'apanage des cartomanciennes, des mages et des diseuses de bonne aventure. Rappelons qu’à partir de la fin du XVIIIe siècle, le tarot possède également un usage occulte et mystique. Mais le tarot reste surtout un jeu dont le succès persiste depuis maintenant plus de cinq siècles.

Le mot tarot vient de l'italien « torocco » ; mais là commence le mystère. D'aucuns ont avancé que le mot dérivait de « rota, la roue », ce symbole du destin. Pour d'autres, il viendrait de tora ou torah, la loi hébraïque. On a pensé également à un terme égyptien désignant le chemin de la vie et à un mot grec pouvant se rapporter à l'ornementation du dos de ces cartes fait de compartiment en grisaille.

Après l’histoire du jeu (contexte culturel, composition), Marianne Costa traite plus particulière de l’art de tirer les cartes, de les interpréter en abordant numérologie, valeurs, couleurs et interactions. Mais aussi tous les aspects déontologiques, fondées sur une pratique sobre et bienveillante.

Ce dernier opus de l’auteure nous permet de comprendre mais surtout de vivre le Tarot intégralement, et de façon extrêmement intense.


Marianne Costa est poète, romancière, actrice, traductrice et conférencière. Après un parcours des plus classiques (hypokhâgne et khâgne, ENS Fontenay et une maîtrise de Littérature Comparée), elle tourne comme chanteuse de rock en France et au Québec et gagne sa vie comme traductrice de romans sentimentaux.

Elle est aussi connue pour avoir publié, en collaboration avec Alejandro Jodorowsky, deux essais, le premier sur le thème du Tarot comme structure symbolique (« La Voie du Tarot », Albin Michel, 2004) et le second sur l’étude de l’Inconscient familial (« Métagénéalogie », Albin Michel, 2010).


Yonnel Ghernaouti

Lien vers l'ouvrage à la librairie Scribe :
scribe_9791024202860

Legende :