La Kabbale Une brève introduction

La Kabbale
Une brève introduction

Joseph Dan
Traduit de l’anglais par Stéphane Krief
Jean-Cyrille Godefroy, 2017, 160 pages, 15 €

Joseph Dan est reconnu comme le spécialiste mondial du mysticisme juif. Édité en 2006 chez Oxford University Press, nous devons cette belle traduction de l’œuvre originale à Stéphane Krief. L’auteur apporte des éclaircissements sur cette mystique encore trop méconnue. On a comparé la Kabbale à un joyau brûlant de mille feux et, en effet, la tradition kabbalistique recèle des merveilles qui coordonnent tout un savoir épars en une sagesse cohérente.

Joseph Dan, en bon pédagogue, commence par nous en définir le terme et son acception au cours de siècles. Le mot Kabbale est traduit correctement par tradition, le sens littéral est reçu dans le sens de transmission et dans le sens d'un reçu.

Traditionnellement attribué à Abraham, le Sepher Yetsirah ou Livre de la Formation, exposé cosmologique retraçant la formation du monde par les lettres hébraïques, est fort justement commenté. Il est le premier des trois principaux textes auxquels les Kabbalistes se réfèrent, avec   le Bahir et le Zohar.

La vie et l’œuvre de nombreux Rabbi sont abordées tels Shimon bar Yohaï, Tana, Mohamed Zioni ou encore Moïse ben Chem Tov de León. Sans oublier, une intéressante approche de la kabbale chrétienne de l’école Marsile Ficin, à Florence.

S’agissant d'une exégèse ésotérique de la Torah, ou Pentateuque, le Sepher ha-Zohar, ou Zohar, le Livre de la Splendeur est l'œuvre maîtresse de la Kabbale. Il est, ici, fort justement décrypté. Joseph Dan nous offre une très belle analyse de la Kabbale au Moyen-Âge, durant les temps modernes et pendant la période contemporaine, étudiant aussi golem et New Age.

L’ouvrage comprend un glossaire, un index, et pour ceux désirant aller plus loin, des recommandations de lectures complémentaires. Il permet de (re)découvrir le divin.


Né en 1935, Joseph Dan, premier titulaire de la chaire Gershom Scholem, est professeur émérite de kabbale à l'Université Hébraïque de Jérusalem où il a enseigné pendant une quarantaine d'années. Il a écrit plus de 60 ouvrages sur la théologie ésotérique (mysticisme) juive, dont la monumentale Histoire du mysticisme juif et de l'ésotérisme. Il a reçu le Prix Israël de Pensée juive en 1997, le prix le plus prestigieux décerné chaque année par l'État d'Israël. Nous lui devons aussi Gershom Scholem and the mystical dimension of Jewish history (NYU Press, 1988), Jewish intellectual history in the Middle Ages (Praeger, 1994).

Yonnel Ghernaouti

Lien vers l'ouvrage à la librairie Scribe :
scribe_9782865532926

Legende :