1717 L'histoire volée des francs-maçons ?

1717
L'histoire volée des francs-maçons ?

Mythologie de notre temps
André Kervella
La Pierre Philosophale, 2017, 220 p., 28.30 €

1717, « to be or not to be, that is the question » ... Être ou ne pas être, telle est la question.

1717 or not 1717 ? Telle pourrait donc être la vraie question. Alors que l’ensemble de la Franc-Maçonnerie fête en 2017 les 300 ans de la création de l’apparition du premier système obédientiel, avec la fondation, le jeudi 24 juin 1717, de la première Grande Loge, celle de Londres et de Westminster, certains auteurs émettent une hypothèse différente.

Que s’est-il donc vraiment passé ce 24 juin, jour de la Saint Jean d'été, de la Saint Jean le Baptiste, et du solstice d'été, à la taverne The Goose and Gridiron, l’Oie et le Gril ?

Avec la rigueur et le sérieux que nous lui connaissons, ce spécialiste de la maçonnerie hanovrienne qu’est André Kervella nous livre ses hypothèses, ses thèses et ses réponses avec force de conviction, mais aussi d’éléments dont il nous faudra tenir compte à l’avenir.

Pour l’auteur 1717 est un mythe. De même que la première Grande Loge d'Angleterre, qui prit ce nom en 1738, première obédience maçonnique créée dans le monde et qui serait à l’origine des autres et premières Grandes Loges continentales.

Alors, faut-il croire à ses mythes, sachant que les premiers Maçons existe déjà depuis le début du XVIIe siècle.

C’est l’occasion aussi pour André Kervella d’analyser son apparition en France. Comment une maçonnerie, pratiquée en Écosse à la fin du XVIIe siècle, et ne comportant que deux grades « apprenti entré » et « compagnon du métier » est arrivée jusqu’à nous ? Ces débuts en France sont analysés à la lumière de ses « Lois, mythes, rituels et emblèmes », pour mieux connaître les appropriations françaises du fait maçonnique. Enfin, l’auteur nous apporte les éclairages nécessaires pour fonder notre propre opinion sur cette date emblématique.

Un ouvrage, enrichi d’un très utile index de noms, qui pourrait bien devenir le Liber latomorum, le livre des francs-maçons…


Docteur d'État ès Lettres, ancien conseiller de gouvernement pour l'enseignement Supérieur au Ministère des Affaires Étrangères, André Kervella est actuellement en retraite. Il est l'auteur de nombreux articles et de plus d'une vingtaine d'ouvrages consacrés à l'histoire de la franc-maçonnerie, surtout au XVIIIe siècle, dont deux, toujours aux éditions La Pierre Philosophale, traitent de la vie et de l'œuvre de deux précurseurs du Régime Écossais Rectifié, le baron Karl von Hund et Martinès de Pasqually.

Yonnel Ghernaouti

Liens vers l'ouvrage et les ouvrages de l'éditeur à la librairie Scribe :
scribe_9782363530417
scribe_LPP

Legende :9782363530417

9782363530417