A grignoter à Lyon

Rabelais ne fait pas que hanter les tavernes de Lyon,  il a sa place à l'Université. Devait-il revenir sous les habits du philosophe plutôt que du médecin? C'est à cette question que seront consacrées les journées d'étude autour du Poeta sitiens, du poète assoiffé, à la Faculté de philosophie. Rabelais buveur des livres jusqu'à leur quintessence, aventurier socratique de tous les savoirs, magicien d'une révélation qui tarde ou finit dans des fantasmagories énigmatiques, tout cela appartient aux promesses du Pantagruélisme et illustre sa force d'affirmation. Il était temps que Lyon se dote d'un Rabelais philosophe, ne serait-ce que pour redécouvrir sa "fine follie" les 26 et 27 octobre, salle Caillemer, 69007 Lyon,