Renaissance Traditionnelle La grande profession : documents et découvertes, le Fonds de Turckheim N°181-182, janvier - avril 2016, 46e année, 228 pages, 30 €

Legende :
Legende :

Renaissance Traditionnelle (RT) a déjà livré un article, dans son numéro 168, octobre 2012, (pp. 231-267), intitulé : « La Profession » sous la plume de Pierre Noël. Ce sujet, plus qu’aucun autre, est évidemment de nature à intéresser les maçons du Régime Rectifié.

Ce numéro double y est entièrement consacré. Il est d’une remarquable approche pour qui souhaite comprendre cette classe, qui existe réellement, mais « non-ostensible » du système fondé par Jean-Baptiste Willermoz.

Le curieux de nature pourra toujours aller plus loin en consultant le fonds Kloss : Jean-Baptiste Willermoz, Instructions secrètes des Chevaliers Grands Profès, fonds Georg Kloss, Bibliothèque du Grand Orient des Pays Bas, à La Haye [1er catalogue, section K, 1, 3].

Au-delà de la simple histoire et des querelles d’experts, la Profession et la Grande Profession du Régime Ecossais Rectifié ont succédé au Chevalier Profès, grade suprême de la Stricte Observance dite Templière (SOT). La date d'apparition de ce grade dans la SOT est discutée: entre 1763 et 1770, selon certains; à l'occasion, selon d'autres, du Convent de Kohlo (1772) et sous l'influence du Cléricat du pasteur Johann August von Starck. Jean-Baptiste Willermoz et plusieurs de ses amis, excepté Louis-Claude de Saint-Martin, le reçurent à Lyon, les 11 et 13 août 1774, des mains du baron Weiler, Commissarius et Visitator specialis.

En attendant, pour vous inciter à « entrer » dans cette double classe secrète, celle de la Profession et de la Grande Profession, l’excellent site de la revue RT nous propose son avant-propos : http://www.renaissance-traditionnelle.com/ :

« Chers Ami, Cher Lecteur

Après avoir publié l’an dernier 2015 pas moins de six numéros, nous sommes maintenant revenus dans les délais de parution normaux, puisque notre prochain numéro du premier semestre 2016 (le n°181/182) vous sera envoyé courant juin 2016. Son intitulé :

Ce numéro est exceptionnel à plus d’un titre. Il traitera d’un aspect mal connu du Régime Ecossais Rectifié, celui de l’Ordre des Grands Profès que J.B.Willermoz avait conçu pour « surplomber » discrètement l’ensemble du Régime… sur la base des Instructions des grades supérieurs des Elus-Coëns…

Nous nous préparons donc à publier l’ensemble des documents jalonnant les diverses étapes de la « carrière » d’un Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte pour accéder à cet Ordre, documents dont certains inédits, issus du Fonds Frédéric-Bernard de Turckheim découvert par Antoine Faivre en 1969, et absents du Fonds Willermoz de la Bibliothèque municipale de Lyon. Cet ensemble documentaire – soigneusement collationné – représente une centaine de pages, sur les 200 pages environ que comptera ce numéro de la Revue Renaissance Traditionnelle, alors qu’un double ne dépasse pas les 140 pages d’ordinaire…

C’est donc un « triple » qui vous sera adressé, sans changement de prix cette fois !

Cette livraison s’ouvre sur une présentation par Antoine Faivre de la découverte du Fonds Turckheim, et la conclusion en est donnée par Roger Dachez qui évoque la problématique présente et future de l’existence de cet Ordre, documents à l’appui.... Il s’y trouve également une étude sur la trajectoire de deux siècles qui a amené cet ensemble documentaire - constituant les « Archives secrètes » de l’Ordre Rectifié, ainsi que les qualifiait Willermoz lui-même – depuis sa propre bibliothèque maçonnique jusqu’à la Conservation de la Bibliothèque municipale de Lyon. L’auteur évoque au passage les pratiques « occultes » qui s’y reflètent, tant celles – intenses – des Illuminés de la fin du 18e siècle, qu’ensuite celles des « occultistes » du siècle suivant, Papus y occupant la première place, avant la vague des occultistes bien connus du 20e siècle.

Le site de notre Revue est actuellement en cours de refonte en vue de le moderniser, pour votre confort d’accès ; il vous est néanmoins toujours possible d’y faire toutes les opérations habituelles, depuis l’achat de numéros précédents (voire une ou plusieurs années, et éventuellement la collection complète), ou simplement votre réabonnement, jusqu’au règlement (par Paypal, carte, chèque ou virement). Vous pouvez aussi simplement y demander l’envoi de votre Identifiant, indispensable pour effectuer ces diverses opérations. Il suffit de commencer par la touche « Commander un numéro ou s’abonner »… »

Ne manquez, sous aucun prétexte, l’article de Antoine Faivre, historien de l'ésotérisme, chercheur et directeur d'études émérite de l'École pratique des hautes études (EPHE), « Histoire d'une découverte », découvreur, en 1967, du désormais célèbre Fonds Bernard de Turckheim.