Jeudi 29 octobre. Ce que Descartes a dit et n'a pas dit.

Denis Kambouchner
Denis Kambouchner

Aucun philosophe n’est plus connu que Descartes et aucun n’est plus mal connu. Chacun croit savoir ce qu’il a dit et beaucoup se dispensent de le lire. La raison cartésienne n’est pas sèche et doctrinaire comme on l’imagine : elle est exceptionnellement réfléchie et par là toujours exemplaire. Historien de la philosophie, Denis Kambouchner est à l'origine d'une réflexion particulièrement riche et originale à propos de Descartes.

 

Procédant à partir des relations entre l’âme et le corps, Denis Kambouchner confronte la force du sujet cartésien à un univers de passions où il est partout question de notre dépendance à l’égard des conditions extérieures. Mais le Moi cartésien résiste à ces sollicitations parce qu’il est maître de son jugement, c’est-à-dire, tout à la fois guidé par la vérité des idées claires et distinctes et capable de tenir à distance les provocations du réel par une ironie mordante que rien ne désarme. Inspiré par cette pensée qui se fait remarquer par son sens de la liberté et sa capacité à défier les préjugés, Denis Kambouchner vient de publier un livre indispensable qui fait le point sur le sens de toute référence à Descartes, en dégageant sa pensée de toutes les idées fausses qui empêchent d’accéder à sa véritable universalité.

Descartes, maintenant relu et repris à nouveaux frais, n’est-ce pas là l'occasion d'une soirée lumineuse ?

Téléchargez l'invitation