Les voeux du Grand Maître pour 2017

Chères amies, chers amis, très chers et bien-aimés Frères,

La période des vœux est traditionnellement celle durant laquelle le Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française adresse les siens aux Chefs d’État, à certains corps constitués, aux amis de la Franc-maçonnerie et aux Frères.

Une période souvent embarrassante, tant est difficile la respiration du monde, faite d’incertitudes, d’angoisses et trop souvent de malheurs qui masquent nos raisons d’espérer. C’est pourtant à ces raisons que je veux m’attacher pour adresser, à toutes et à tous, mes vœux de bonne santé pour une bonne année 2017, dans la joie de partager nos vies, avec amour, avec humanité, avec attention mutuelle et respect.

En cette année de tricentenaire de la Franc-maçonnerie, notre chemin n’en est donc pas facilité. Les tensions nous assaillent, certes, mais nous saurons leur opposer ce qui nous anime et réside dans nos cœurs : cette Fraternité qui nous rend moins égoïstes et nous fait penser que notre bonheur, loin de tenir à la défense de nos seuls intérêts, réside surtout dans la recherche du bonheur de tous.

Chaque jour, de nombreux signes d’espoir nous sont donnés, quelquefois par les gens les plus simples, les plus désintéressés ; signes qui montrent que l’Homme est capable d’amour…

Sachons espérer.

Et que l’année 2017 nous permette de cultiver et de faire rayonner cet amour fraternel, auquel notre Franc-maçonnerie est tant attachée.

 

Jean-Pierre Servel

Grand-Maître