Conférence publique le 21 avril à 20h dans le grand Temple de la GLNF : Initiation et Féminité

Bruno Pinchard
Bruno Pinchard

Bruno Pinchard nous fera partager une philosophie du clair-obscur qui voudrait demeurer fidèle à la leçon des maîtres de la gravure : de Dürer à Rembrandt. 

Initiation et féminité

Jusqu'à nos jours, les démarches initiatiques se poursuivent majoritairement dans des univers séparés. Comment justifier cette coupure entre les sexes quand il s'agit d'approcher l'absolu? Dans les univers initiatiques masculins, il ne s'agit peut-être que de répéter une coupure fondamentale entre la femme et le féminin. A travers le pouvoir de suggestion du rite, les hommes se vouent au féminin avec une exclusivité si absolue qu'une femme vivante et vraie y ferait obstacle. Cette reconquête de la femme par son absence prend pour finir la forme d'une descente aux Enfers : Orphée cherche toujours à y ramener Eurydice à la lumière. Dans la pure tradition de la poésie courtoise, Bruno Pinchard nous invite à cette descente en soi-même à la conquête d'un visage transfiguré.

Nous retrouverons Dante et Béatrice, mais nous les replacerons dans leur histoire, aux côtés de Lancelot et Guenièvre, de Tristan et Iseut, jusqu'à la quête du Graal. Nous ranimerons la passion de Paolo et Francesca dans le deuxième cercle de l'Enfer et nous verrons qu'elle n'est pas sanction mais préfiguration. Nous verrons que contrairement aux jugements de Denis de Rougemont dans L'Amour et l'Occident, l'amour passion n'est pas la destruction du couple humain, mais l'accès à une jouissance qui dévoile une féminité en Dieu qui n'est pas étrangère aux enfants de la Veuve.

Téléchargez le texte de la conférence de Bruno Pinchard

Téléchargez l'invitation à la conférence ici