Les Cahiers de l’Arche Royale N°7

Les Cahiers de l’Arche Royale N°7 Suprême Grand Chapitre des Maçons de l’Arche Royale de France

 Grande Loge Nationale Française, Scribe SAS, Deuxième Série décembre 2015, 173 pages, 8€

 

Les Cahiers constituent la revue périodique du Suprême Grand Chapitre des Maçons de l’Arche Royale de France et sont publiés sous l’autorité du Premier Grand Principal Jean-Pierre Servel.

Son Comité de rédaction est composé de six frères éminents et instruits dans l’Ordre Suprême des Maçons de l’Arche Royale.

Après une introduction de Didier Gomez, Pro Premier Grand Principal, l’ouvrage, en seize chapitres, nous fait pénétrer au cœur même des mystères du Royal Arch, officiellement dénommé « Ordre de la Sainte Arche royale de Jérusalem ». Nous trouverons donc des informations essentielles à qui veut approcher et découvrir le grade de Compagnon.

Pour bien comprendre ce que l’on trouve « beyond the Craft », c’est-à-dire au-delà du Métier, il est nécessaire de s’informer, de se former et de s’instruire. Ce septième Cahier répond pleinement à cet objectif.

Les différents travaux exposés dans cet opus donnent des pistes de recherche pour mieux appréhender les conférences historique, symbolique et mystique.Notons que nous devons l’article sur « Le Rite Domatique de l'Arche Royale » à François-Xavier Mafuta, auteur des Mystères de la franc-maçonnerie chrétienne (MdV Editeur, 2010),  de L’ésotérisme maçonnique du rite de l’Arche Royale (Editions du Cosmogone, 2006), des Mystères Bibliques de la Franc-Maçonnerie (Editions du Cosmogone, 2004) et de La Force de la Prière (Editions du Cosmogone, 2002), ces deux derniers étant préfacés par yonnel ghernaouti.

Gardons à l’esprit que l’Arche Royale est absolument nécessaire au maçon qui désire faire des progrès dans l'Art et devenir utile à ses Frères.

Une lecture à recommander même aux frères qui ne pratiquent pas l’Arche Royale.